Semaine #3

24 octobre 2016,

Le rythme effréné continue. Dire que nous sommes déjà adaptés à notre nouveau quotidien serait excessif. Nous voyons le bout du tunnel, mais nous ne y sommes pas encore tout à fait. Cependant, nous ne désespérons pas!

Dimanche nous nous sommes tous rassemblés au théâtre afin de créer des atmosphères sonores pour le conte de Noël que nous préparons.
Samedi nous avons rencontré un acteur de la troupe permanente du RTBD (le théâtre où nous suivons nos cours et où nous vivons pratiquement). Il a eu la gentillesse de venir nous rencontrer et de nous introduire à différents exercices fascinants. Par exemple, il nous a demandé de tous nous mettre debout sur le plateau et, dans un premier temps, de tout faire pour ne pas attirer l’attention. Ensuite, nous devions tout faire pour attirer l’attention et finalement nous devions travailler afin de diriger l’attention sur nos partenaires. Cet exercice s’est révélé surprenamment difficile. Un autre exercice qui m’a marqué fut celui où au sein d’un dialogue nous devions veiller à ne pas rire et à ne pas refuser les affirmations de l’autre. Les conversations devenaient très cocasses et je suis fière de dire que je suis celle qui à gagné contre le plus grand nombre d’adversaire, une victoire qui à rendue Guillaume un peu jaloux…

Oh! D’ailleurs, notre groupe est enfin devenu complet cette semaine avec l’arrivée de Charles et de Guillaume. Pour fêter notre semaine de dur travail, nous sommes allés tous ensemble au sauna. Laissez-moi vous parler un peu de ce moment de pur bonheur. Nous avions réservé le sauna qui inclu une piscine, deux saunas, des douches, un jacuzzi et une salle de billard pour nous seul durant 4 heures. Le pur bonheur, je vous le dit! Et, pour couronner le tout, Fabrice (notre magnifique directeur de stage et collègue) nous a offert sa fameuse dégustation de vodka et de nourritures typiquement biélorusse. Nos courbatures ainsi que nos milliers de devoirs se sont envolés pendant quelques heures.

Sinon, notre évolution au sein des cours est d’une rapidité fulgurante. Juan fait beaucoup de progrès en ballet, une discipline qui lui était complètement inconnue il y a quelques semaines, Louis travaille sur sa coordination et Jonathan, Clémence et moi apprivoisons le piano peu à peu. En russe, cette semaine, nous avons visionné le film « Devchatka » qui nous à tous beaucoup amusé et qui nous a aussi fait découvrir une petite partie du régime soviétique.

Finalement, une pensée nous venant de notre professeur de Technique du comédien Sergueï Tarassuk: « Répéter est un mot à bannir de votre langage de comédien, car il ne faut pas aspirer à répéter ce que vous faites, mais bien à réinventer chaque mouvement, chaque pensée, chaque sentiment. »

Sur ce, je vous dit à la semaine prochaine!

Charlotte et toute la MasterClass « Papillon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s