Semaine #8

30 novembre 2016,

Cette semaine fut plutôt tranquille, très sincèrement. En fait, ce que nous appelons une semaine tranquille serait très probablement, pour vous, une semaine de fou. Mais bon, ici, en Biélorussie, nous vivons dans un monde à part.

Encore une fois, le cours de boxe fut mémorable, mais de manières différentes pour chacun. Pour ma part, j’ai craqué, mon corps ne voulait pas suivre et mon mental résistait fortement à cette forme d’autorité physique extrême. Pour Gabriel, qui possède une grande force et un niveau d’endurance hautement développé, le craquage a eu lieu après le cours alors qu’il se disait que la prochaine fois il devrait probablement écouter davantage son corps. Sinon, en acrobatie, les figures vont bien, 2 fois par semaine nous ajoutons plusieurs aptitudes à notre arc. Cette semaine, certains on commencé à essayer de faire le Flip Flap qui consiste à faire un saut vers l’arrière, de passer par l’arbre droit pour ensuite revenir sur ses pieds sain et sauf. L’acrobatie, c’est rarement facile, ça fait souvent très peur et c’est un cours où il faut passer par dessus plusieurs barrières mentales et physiques, mais la plupart du temps c’est aussi très satisfaisant.

Nous continuons à travailler sur notre conte de Noël que nous présenterons dans environ deux semaines et sur le spectacle de Noël du RTBD auquel nous participerons. Vendredi, en compagnie de deux actrices biélorusses, nous avons construit une scène se déroulant dans un petit café-cabaret de Paris. Nous présenterons donc quelques numéros tout en interagissant avec nos collègues biélorusses, ce qui crée des situations cocasses lorsqu’un dialogue doit se former, mais que nous ne parlons pas la même langue. Malgré cela, nous réussissons à créer une connexion et de beaux moments émergent de ces rencontres entre cultures et individus.

Samedi, nous avons pris la soirée pour nous détendre et aller visiter l’appartement se trouvant dans le quartier festif de Nimiga. Juan et moi, conseillés par Egor et Marie, deux amis de la MasterClass, sommes allés dans un bâtiment industriel afin d’écouter et de danser au son des DJs de Minsk. Danser pour s’éclater et s’amuser c’est toujours une bonne idée! Ensuite, le lendemain, comme à chaque dimanche, nous sommes allés au marché pour faire les courses de la semaine et nous avons réalisé que les marchandes commençaient à nous reconnaitre et à connaitre nos produits favoris. Ce fut avec grand plaisir que nous avons eu quelques conversations simplettes et rigolotes.

C’est ainsi que, bientôt, nous entamerons le mois de décembre et que nous continuerons de travailler!

Charlotte et toute la MasterClass « Papillon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s